Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 22:48


           Mardi 2 février, bizarrement je me sens très fatigué. Je sais que je n’ai pas très bien dormi la nuit dernière mais quand même. C’est soudain, alors que je viens juste de commencer la journée. Je suis en stage et je ne comprends pas pourquoi autant de lassitude s’abat sur moi. Au bout de seulement une heure, je demande à une collègue si je peux m’allonger un peu. Résultat, je m’endors durant 3 heures  ;  ça ne va pas du tout !! Je reviens l’après midi et rebelote, je m’endors et cette fois sur mon bureau devant ma collègue. Réveillé en sursaut, je m'empresse de m’excuser auprès de mon patron. Il voit que je ne vais pas bien et me propose de prendre un peu de repos. Je rentre chez moi, prend ma température...Bingo !! Plus de 39. Qu’est ce que j’ai encore bien pu attraper ? C’est simple : le chikungunya !

              101_0563.JPG

             Mais avant de savoir ce que j’ai, il faut aller à l’hôpital. Et là commence les péripéties. On  m’avait parlé de l’hôpital central de Pondichéry et de ses très mauvaises conditions sanitaires, donc celui là c’est oublié. Sur recommandation d’un ami je vais à la clinique Nallam, une clinique privée dirigée par un médecin très compétent qui en plus parle Français. Ouf ! Oui mais là bas, c’est très loin d’être les mêmes conditions sanitaires comme en France. Il n’y a pas de rendez vous ou d’heures de passage pour voir le médecin. C’est à qui jouera du coude en premier devant la porte du docteur. J’attends donc une bonne heure, dans une pièce d’une saleté incroyable, avant de réaliser qu’il faut que je m’impose. J’ai à peine le temps de voir le médecin qu’il me tend un papier pour me dire d’aller faire une prise de sang. Je me fais balader de service en service et je commence à perdre mon sang froid! Je m'emporte et me fache comme jamais. Là comme par magie, on me conduit où je veux (comme quoi crier en Inde sa marche parfois !!). On me fait une prise de sang dans des conditions sanitaires inhumaines (heureusement la seringue était nouvelle et stérile). J’ai ensuite attendu 3 heures le médecin qui n’est jamais revenu. Bien, j’ai mes résultats, perdu plus de 1000 roupies mais je ne sais toujours pas ce que j’ai.


             Deux jours après, mon état empire. J’appelle des amis qui eux connaissent le médecin personnellement. En 10 minutes, j’ai eu le droit à un diagnostique complet, une ordonnance et on m'indique les médicaments prendre.

Au moins j’aurai eu une expérience des hôpitaux en Inde et leur façon dont ils soignent leurs patients.

 

Un conseil : Bonne chance et faites attention à vous!

101_1001.JPG
Salle d'attende de l'hôpital

Partager cet article

Repost 0
Published by christophe chevalier
commenter cet article

commentaires

Elena 19/02/2010 16:04


Tu me vends du rêve avec ton don pour attirer malchance ;)


Alex 07/02/2010 22:37


argh mon pauvre, j'espère que ça va mieux ?!

ps : tu sais qu'en arrivant sur ton blog, on me demande de certifier être majeur car le contenu est réservé aux adultes ...


Présentation

  • : Un voyage en Inde - Christophe chevalier
  • Un voyage en Inde - Christophe chevalier
  • : Blog créé en 2010 après un premier stage de 3 mois à Pondicherry, ville située au Sud Est de l'Inde. Toutes mes impressions et mon ressenti sur un pays fascinant situè à l'autre bout du monde.
  • Contact

Recherche

Liens